• Les livres et leurs auteurs font escale à Bordeaux en ce moment, pour mon plus grand plaisir.

    J'y ai fait une jolie rencontre. Inattendue à vrai dire, c'était encore un traquenard de ma mère féministe.

    Le féminisme a été un mouvement indispensable. Mais bon, maintenant c'est fait, les lois sont là. Je sais qu'il y a encore du boulot. Notamment en ce qui concerne l'égalité dans les entreprises (salaires et développement des carrières). Mais cela ne dépend plus du législateur, c'est un travail d'éducation, de changement des mentalités, c'est long, ça se passe dans chaque maison, dans chaque couple. Ce n'est plus un combat collectif (même si l'idée d'aller brûler mon soutien-gorge me semble très attrayante).
    Le combat féministe a été capital, mais c'est celui d'une autre génération (notre devoir étant bien entendu d'en garder les acquis), il y a aujourd'hui d'autres luttes que j'aurais envie de mener collectivement. Pacifiques elles aussi. Pour la préservation de notre environnement. Pour un droit à l'euthanasie. Pour la reconnaissance des droits de familles qui existent même si elles ne plaisent pas, les familles homosexuelles. La liste est longue...

    Comme d'habitude je m'égare. J'ai donc rencontré Benoîte Groult, figure du féminisme, aujourd'hui âgée de 87 ans, incroyablement belle, auteure de la touche étoile.
    Son livre parle de deux femmes, mères et filles, la mère affronte son vieillissement avec humour, la fille vit une histoire d'amour avec un Irlandais.
    La particularité de ce livre, c'est d'oser faire tomber un tabou : la vie des personnes âgées, ce à quoi ils sont confrontés, leur sexualité.

    Cette femme m'a épatée. J'avais l'impression de parler à quelqu'un de ma génération, était-ce à cause de son langage, du contenu de ses propos, de sa vivacité. Je ne sais pas. Tout ce que je sais, c'est que je l'ai aimé, elle.


    5 commentaires
  • Mes historiettes d'école ne sont pas toujours joyeuses loin de là. En voici une qui m'a laissé un goût amer, elle m'est arrivée la semaine passée. Juste le temps de la digérer pour la partager.

    Une fillette de ma classe est franco-portugaise, le papa est lui aussi franco-portugais, la maman portugaise, elle est arrivée l'année dernière. Mère et fille ne parlent pas français. Et bien sûr je ne vois presque jamais le papa, donc pas évident de communiquer. Mais plus l'année avance, mieux nous nous comprenons.

    Au début je ne voyais pas beaucoup la petite, la maman (une toute jeune femme) n'avait pas de travail, elle la gardait avec elle pour lui tenir compagnie je pense. Je la sentais isolée. Ensuite elle a trouvé des ménages à faire. Problème : elle n'avait pas de moyen de locomotion et se retrouvait à devoir faire des trajets de plus d'une heure (aller!) pour accomplir sa tâche. Le point positif est qu'elle a pu sortir un peu de chez elle, elle était ravie.

    La semaine dernière, elle affichait toujours son joli sourire. Mais elle était différente. Elle s'était maquillée. Avec du fond de teint. Pour couvrir un gros bleu sur son visage. L'air de rien, je lui ai demandé comment elle s'était fait cela. "La douche" m'a t-elle répondu. Je peux vous assurer qu'on ne se fait pas cela dans la douche quand on a 24 ans.

    Je ne peux rien faire. Je vérifie que la petite va bien, c'est tout ce qui est en mon pouvoir. J'essaie de passer un peu de temps avec la maman quand elle arrive, mais ce n'est pas facile avec la classe autour. J'essaie de lui montrer le soutien dans mon regard. Il parait que je suis quelqu'un de facile à lire. J'espère que ce n'est pas vrai qu'au tarot.

    Une certitude : je suis d'accord avec toi Loupiot, le 3919 est une nécessité.


    44 commentaires
  • Heroes est une série télévisée diffusée sur NBC que j'ai découverte il y a peu de temps sur le net...Elle est géniale. Bon je sais il faut aimer les histoires fantastiques. De quoi cela parle t-il? Comme je suis nulle pour résumer (mes amis s'endorment lorsque je leur racontent un film), je suis meilleure pour dire des bêtises, alors j'en ai pris un tout fait sur allociné:

    Partout dans le monde, un certain nombre d'individus en apparence ordinaire se révèle doté de capacités "hors du commun" : la régénération cellulaire, la téléportation, la télépathie... Ils ne savent pas ce qui leur arrive, ni les répercussions que tout cela pourrait avoir. Ils ignorent encore qu'ils font partie d'une évolution qui va changer le monde à jamais !

    Ce qui est sympa c'est qu'à chaque fin d'épisode, il se passe quelque chose qui fait que l'on ressent ce besoin inexplicable de connaître la suite. Une vraie drogue.

    Je dois avouer que j'adore tout ce qui est fantastique, que ce soit au cinéma ou en littérature, j'ai dévoré les Barjavel, et autres Bradbury tout au long de mon adolescence. J'ai démarré petite en fait puisque je me rappelle avoir lu avec beaucoup de plaisir les comics qui trainaient chez le parrain de mon frère.Je suis donc aujourd'hui une bonne cliente de tous les blockbusters du type X-men and co.


    4 commentaires
  • Non ce n'était pas mon anniversaire. J'aurais 30 ans en août.

    Ce post avait un destinataire spécial, bien sûr, et j'ai fait allusion a des événements passés lors d'un anniversaire antérieur à la photo.

    le gâteau de la photo est celui qu'avait commandé ma grand-mère pour mes 29 ans. Elle est adorable, non?


    3 commentaires
  • Chéri et moi seront d'adorables petits vieux,

    Ce jour où rien n'aura changé entre nous,

    Mais dont la saveur sera encore meilleure,

    Grâce à nos souvenirs et à tout le bonheur que nous aurons partagé.

    Nous partirons en week end à Rome sur un coup de tête,

    Tu riras de me voir jouer avec mes cheveux blancs,

    Je t'écouterai toujours chanter,

    Tu m'écriras de nouvelles dédicaces,

    Et il y aura un autre nombre sur le gâteau.


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires