• Quelle ne fut pas ma surprise ce matin d'apprendre les attaques dont fait l'objet Marion Cotillard.

    J'ai vu l'émission "Paris dernière" d'où est extraite la petite phrase qui fâche et je trouve scandaleux de voir ses propos sortis de leur contexte.

    La phrase en question c'est de dire qu'elle est souvent de l'avis de la théorie du complot : elle doute du fait que les tours du World Trade Center aient pu s'écrouler face à deux avions, elle doute de la façon dont Coluche est mort et même du premier homme sur la lune.

    Elle dit ça dans les Catacombes en pleine nuit, une discussion sombre dans un lieu effrayant, qui n'a jamais fait ça? En plus c'était il y a un an, loin de tout rêve américain. L'émission donnait d'elle une image sympathique. Elle s'y montre naturelle, simple, écolo. En la regardant, je n'ai pas du tout été choquée.  Les doutes qu'elle évoque ont traversé plus d'une tête. Elle n'a pas présenté ça comme un sujet sérieux alors qu'elle s'est montré virulente et engagée sur la question de l'environnement, et de l'avenir de la planète. Mais bizarrement on ne retient que ses doutes pas ses actes en matière écologique.

    Elle, qui s'est livrée à 1001 interviews américaines où elle a eu l'occasion de tenir des propos réfléchis, doit vraiment être atterrée que l'on ne retienne que cette petite phrase dite il y a un an dans les Catacombes parisiennes à 2h du mat'.

    Courage Marion!


    1 commentaire
  • Source inépuisable de posts, le bon vieux test des familles ! Piqué chez ma copine Isa.

    Voici mes résultats :


    Jean Grey (Xmen) : 78%
    Vivian Ward (Pretty woman) : 76%
    Leeloo (Le 5ieme élément) : 74%
    Michelle (American pie) : 70%
    Catherine Tramell (Basic instinct) : 66%
    Ellen Ripley (Alien) : 66%
    Bridget Jones : 65%
    Bebe (Dirty dancing) : 64%
    Trinity (Matrix) : 59%
    Beatrix Kidow (Kill Bill) : 59%

    Quel héroïne de film es-tu ?


    6 commentaires
  • A trois ans un enfant est égocentrique, le monde tourne autour de lui.

    Chez certains, c'est très marqué, ils bousculent les autres comme s'ils n'existaient pas, ils parlent en même temps que les autres, ignorent parfois totalement les autres. Le coeur de mon travail en première année, c'est la socialisation. Il faut les habituer à l'école et à ses rythmes bien sûr, mais aussi et surtout à vivre et évoluer aux côté d'autres, à connaître de ce fait beaucoup de frustrations, liées aux nombreuses règles imposées par la communauté.

    Adulte, je connais parfaitement toutes ces règles de vie.
    Mais au fond, je reste profondément égocentrique. Cette affirmation peut surprendre de la part de quelqu'un dont le quotidien est tourné vers autrui.

    Ce qui me fait dire cela?
    Je suis toujours troublée par la richesse de la vie des autres, le fait qu'ils vivent beaucoup de choses eux aussi. L'impression que des millions de vies se déroulent et se croisent en même temps. Intellectuellement je le sais. Mais au fond je ne le réalise pas vraiment. J'ai du mal à me concevoir comme le personnage secondaire voire le figurant de la vie d'autrui. Et pourtant... Je suis peut être une grande enfant?


    4 commentaires
  • Vous le savez j'adore les siestes.

    Spécialement les jours de boulot, ce qui laisse mes collègues pantois. Après le déjeuner rien de tel qu'une petite sieste de 15-20 min entre midi et 13h30. Je vais dans ma classe je prend un petit coussin de mon coin bibliothèque et je me recroqueville sur la moquette.

    C'est un sommeil léger, car je n'ai pas envie que quelqu'un me prenne en flagrant délit (une maîtresse est pour les enfants un personnage idéal qui ne dort pas, et qui vit dans l'école en permanence), je me tiens donc toujours prête à me lever et à prendre un air dégagé.

    Le week-end, j'ose beaucoup moins car étant une vraie marmotte, je pourrais m'endormir profondément pour deux ou trois heures.

    Mes performances en matière de sommeil sont les suivantes :
    - dormir dans une boîte de nuit, sur un siège devant la piste
    - un record de 22 heures de sommeil d'affilée
    - continuer de dormir alors que quelqu'un me marche sur le bras (merci mamie), ou m'ouvre un oeil (ça fait toujours marrer la galerie)

    Qui dit mieux?


    7 commentaires
  • Qu'est-ce que je peux être bavarde aujourd'hui...

    Une question me taraude: comment les visiteurs arrivent jusqu'ici?

    Bon Ok, il y a ceux que je connais dans "la vraie vie", assez peu en fait,

    Il y a les blogueurs de la communauté blogglandaise, déjà un peu plus nombreux, et identifiables grâce à leur commentaires. Plus quelques autres qui sont arrivés d'autres plateformes et qui sont des habitués (je pense à Jean-Marc et Loupiot).

    Reste tous ceux qui arrivent depuis Google, et qui restent anonymes, qu'ont-ils tapé pour arriver ici?
    Il n'y en a pas un qui voudrait me répondre? SVP...

    D'autant que je ne remplis jamais les "tags", sont-ils utiles?Je n'en sais rien.
    Quand on cherche dans les stats, on voit que des visiteurs viennent parfois de très loin. L'idée de voyage de mes petits post est d'ailleurs très plaisante...

    Alors je lance un appel à tous les VNI (visiteurs non identifiés), déclarez-vous!


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique