• Un truc intelligent que j'ai lu aujourd'hui :
    "Si l'on taxait les banques en fonction de l'augmentation de l'endettement, ou l'industrie agroalimentaire en fonction de
    l'augmentation de l'obésité, si les patrons étaient d'autant moins payés que la pauvreté augmente, peut-être que l'intérêt qu'ils porteraient à ces sujets serait autre." Martin Hirsch (président d'Emmaüs)

    Un truc drôle que j'ai entendu aujourd'hui :
    La maîtresse de Toto se fait inspecter. Exercice du jour qu'elle donne aux élves : trouver des mots qui commencent par la lettre proposée :
    - le A (la maîtresse n'interroge pas Toto il serait fichu de lui répondre anus ) ,
    - Léa ?
    - Ascenceur
    - Très bien, on continue avec le B (elle n'interroge toujours pas toto il serait fichu de lui répondre bite ou couille à la lettre C)
    Arrivée à la lettre N la maîtresse a déjà interrogé toute la classe, l'inspecteur lui demande pourquoi elle n'interroge pas Toto qui ne cesse de lever le doigt depuis le début de l'exercice
    - Toto?
    - Nain
    La maîtresse est soulagée...
    - Oui, un nain avec une grosse bite

    (Je sais c'est pas fin...Désolée) 


    2 commentaires
  • Hier soir France 2 nous a gratifié de la diffusion en prime time du documentaire "du baiser au bébé". Un docu scientifique au sujet ludique, pourquoi pas?

    Le sujet, sans vouloir me vanter, je pensais le connaître sur le bout des doigts. Mes parents m'ont déjà expliqué que les enfants ne naissaient pas dans les choux et les roses. En plus, les filles sentent le mimosa ou Trésor, pas la rose...

    Présomptueuse ...Je me suis lourdement trompée, j'ai appris tout un tas de choses :

    A] Le sentiment amoureux est guidé
    1) par nos phéromones : on aime l'odeur de celui qui génétiquement nous correspond le plus (ma cousine a bien fait de larguer son ex qui puait du bout)
    2) par l'harmonique de la voix : mieux vaut avoir une voix d'hôtesse de l'air les filles !
    Jusque là rien de bien nouveau, le meilleur est à venir :
    3) par la longueur de l'annulaire : une femme avec un annulaire plus long que l'index aime les hommes très virils (rassure toi chéri, mon index est plus long que mon annulaire)

    B] Ce sont les femmes qui créent la tension sexuelle (les hommes seraient donc de pauvres victimes passives) avec un arsenal de 52 gestes répertoriés (ex: se secouer nonchalamment les cheveux -parce qu'on le vaut bien-).
    Elles ont beaucoup de gestes à dispo parce que 55% des hommes ne remarquent pas leur manège. Plusieurs significations sont possibles :

    1) 55% des hommes sont des crétins
    2) 55% des femmes ne savent pas executer ces gestes correctement au bon moment ou au bon endroit
    3) La nature est vraiment bien faite : même les moches ont leur chance. Les femmes qui sollicitent le plus peuvent choper des canons et les mecs les plus observateurs peuvent s'attraper des bombes.

    En plus j'ai vu des images incroyables:

    - de bébés dans le ventre de leur maman. Certains poussent même le réalisme jusqu'à faire des moulage de leur foetus à partir de ces images
    - de chaleur qui monte au niveau des lèvres pendant un baiser
    - et d'un couple qui fait l'amour dans un IRM. (Certains sont prêts aux plus grands sacrifices pour les besoins de la science)

     

     


    5 commentaires
  • Enfin une série française que j'apprécie. C'est pas trop tôt parce qu'entre les sitcoms (plus belle la vie and co.) Navarro, ou l'inspecteur Moulin, c'était un peu la misère.

    Mais maintenant Canal + diffuse Mafiosa. C'est l'histoire d'un type , non ça c'est autre chose, c'est une saga familiale qui se déroule en Corse, un parrain de la mafia corse se fait assassiner, sa nièce, Sandra Paoli (quel beau prénom), avocate, prend sa succession...

    Les personnages ont vraiment des "gueules", et les images sont vraiment splendides, il y a beaucoup de plans rapprochés et d'images décalées, cela sort de ce que l'on voit d'habitude. Même le générique est excellent.


    2 commentaires
  • C'est ce que j'ai appris aujourd'hui : 3.5 millions d'entrées sur l'agglomération en 2006. En bonne franchouillarde que je suis, le premier mot qui me vient à l'idée : cocorico. On est pas bien gros, mais on arrive après Paris, Lyon et Lille. Ce qui n'est pas mal du tout au regard du nombre d'habitants.

    Là je suis sûre d'en affliger un bon nombre mais j'adore ma ville et plus largement tout le sud-ouest. On peut passer une journée à la plage facilement ( et en plus l'océan, c'est vraiment le top), partir en week-end au ski, la ville est jolie, riche de son histoire et bouge pas mal (très relatif par rapport à Paris). Quelques médisants diront que le problème c'est qu'il y a des bordelais, mais ici c'est comme partout il y a du bon et du moins bon, il faut chercher pour trouver son bonheur.

     


    28 commentaires
  • Décidément les américains sont vraiment très forts pour se tourner en dérision. Ils sont capables d'autocritique et c'est quelque chose que j'apprécie beaucoup. Heureusement qu'il n'y a pas que GW Bush là-bas. Je dis cela car dans ce film on n'a pas droit à la famille américaine puritaine du type "7 à la maison"

    Quelle galerie de personnages!

    Le pépé vicelard, le père gagneur en 9 points qu'on a envie de claquer, l'oncle gay et dépressif (il digère mal sa place d'éternel second dans le coeur d'un de ses étudiants et en tant qu'analyste de Proust), le fils enfermé dans son mutisme jusqu'à la réalisation de son rêve de devenir pilote et la fille peu gracieuse qui veut se présenter à un concours de mini-miss. Tout ce beau monde part exaucer le rêve de la petite dans un van pas niquel lui non plus. J'allais oublier la mère à peu près normale, incarnée par la fabuleuse Toni Colette.

    C'est improbable, mais on s'attache à chacun, et le final est à hurler de rire.

    A ne manquer sous aucun prétexte!!!


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique