• Un mot à la mode

    PACTE

    Ca a commencé avec le pacte écolo de Nicolas (un prénom à la mode lui aussi).

    Et puis il y a eu le pacte présidentiel de Ségolène.

    Et on a eu aussi le pacte républicain de Nicolas.

    Maintenant il y aura le pacte "sans draps" : je fais le serment devant vous de ne plus jamais dire ce mot sur ce blog.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Février 2007 à 23:42
    heum
    mais comment tu vas faire?
    2
    Mardi 20 Février 2007 à 00:06
    Tout d'abord, je te remercie pour cette remarque
    très pertinente. Tu n'hésites pas à aborder une des facettes épineuses du problème. Comment? Et bien je donnerai la priorité à des choses plus importantes comme l'éducation. Il faut savoir se recentrer sur les sujets fondamentaux, et je veux que notre blog soit celui de l'excellence, pas celui des porte avions nucléaires! (mes petits poings sont serrés et levés)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 20 Février 2007 à 01:07
    !!!! Yes !!!!
    Spécialiste de la sieste en toutes situations ! Toi : Tu me plais ! Le Mac te blogrolle ! Tu deviens : Sainte Sieste ! bises à +
    4
    Mardi 20 Février 2007 à 01:10
    Pacte de la sieste
    Bonne idée ça... A approfondir ce truc... faire signer tous les candidats... Sieste obligatoire !
    5
    Mardi 20 Février 2007 à 01:27
    Tout ou rien
    Pourquoi tant de haine, Sandra ? C'est vrai qu'un pacte, ça peut être très con. Il y a même un mot pour ça : COMPACT. Mais, un pacte, ça peut être beau aussi, quand ça rime avec la paix, et l'action de "pactiser". Non ?
    6
    Samedi 24 Février 2007 à 01:57
    Elephants man 2 le retour?
    Etant de plus en plus distanciée par le candidat Sarkozy dans les sondages (32% d’intention de vote au 1er tour le 01 mars 2006 contre23% aujourd’hui par l’organisme de sondage Ipsos), après des début prometteurs, Ségolène Royal la candidate socialiste à finalement décidé de faire appel à ceux que d’aucuns qualifient « d’éléphant » du PS (DSK, Fabius, Jospin et consort). Elle à réactivé la vielle garde Mitterrandienne et ses réseaux qui gravitent autours du pouvoir en France depuis trente ans : « J'ai rassemblé la meilleure équipe avec des personnalités expérimentées et avec une nouvelle génération. Quand on a la meilleure équipe, la victoire est possible », a déclaré la candidate socialiste lors d'une visite du CREPS de Poitiers dans la Vienne. En redéfinissant sa stratégie globale de campagne, Ségolène royal rassemble autours de sa candidature un certain nombre de personne jusqu’à présent absent de sa campagne, pour constituer « Le pacte Présidentiel ». L'"équipe du pacte présidentiel" comprend également François Hollande, Pierre Mauroy, Henri Emmanuelli, Bertrand Delanoë, Gérard Collomb, Martine Aubry, Bernard Kouchner, Yvette Roudy, Jean-Pierre Bel et Jean-Marc Ayrault. IL y’a un quelque chose de dure, d’inquiétant, de redoutable et d’implacable dans le terme de « pacte » qui ne sied guère à cette campagne. Ce terme évoque : « Le Pacte Germano –Soviétique » L’alliance de Staline et d’Hitler du communisme et du nazisme, il y’a ensuite, « le Pacte des loups », ce film, il y’a encore « Conclure, un pacte avec le Diable », et puis récemment, « Le pacte écologique ». Une Alliance c’est lorsque une ou plusieurs personnes ayant un même objectif s’assemblent ou se rassemblent pour atteindre ou réaliser un but commun. Dans « le pacte », les parties s’assemblent ou se rassemblent 1) d’abord par nécessité (les circonstances irrésistibles les forcent à se rapprocher) 2) Ensuite une fois le but réaliser ou atteint les parties en jouissent séparément, chacun en tire un profit personnel, il n’y a pas de profit collectif dans la notion de « Pacte » 3) Enfin, un pacte est toujours très court dans le temps, une fois le but atteint les parties se séparent, contrairement à l’alliance qui à vocation à se prolonger dans le temps. On peut donc tirer toutes les conclusions du « Pacte de madame Royal », si les mots traduisent un état d’esprit. On peut supposer que les « éléphants « longtemps tenues à l’écart de la campagne socialiste, ont concluent un pacte avec madame royal, en échange d’un soutient pour « sa » campagne présidentielle, et cela traduit beaucoup de choses, notamment la frustration, l’amertume, la confusion des intérêts du mouvements socialistes, avec les ambitions claniques et personnelles, des différentes mouvances et personnalités du PS. Dans tout les cas ce « pacte » pour celle qui voulait insuffler un souffle de renouveau dans l’establishment PS, provoque un certain malaise, et d’âpres négociations de dernières minutes, de carriéristes et de malveillants à qui ont à promis, Ministères et notabilités diverses, et qui font tairent leurs rancoeurs et manoeuvres, pour obtenir un profit personnel. Revoilà la France des tapis rouges et des apparats, des protocoles, des ministères et des affaires, des écoutes, et des logements de fonctions, des préséances et des éminences, des fonds secrets et frais de fonctionnements éléphantesques, des privilèges et privilégiés, de parades et grandiloquences. Questions :Jusqu'à quand va t’on se moquer des Français ? Je ne fais aucune de ces questions que pour m’instruire.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :