• On croit donner le meilleur de nous-même, mais on ne pense pas vraiment à l'autre.

    Si c'est trop long on perd le désir, l'envie.

    Heureusement que Tschok est là pour me le rapeller : il faut que j'arrête d'écrire des posts de 3 km.

    Désolée, je suis bavarde.

    Et puis non, quelquefois on a envie que ce soit long. Il n'y a pas de règle en la matière...


    3 commentaires
  • C'est toujours au moment où vous allez publier votre post, bien peaufiné qu'il y a une embrouille dans le potage....

    8 commentaires
  • Selon Christophe Barbier, éditorialiste de l'Express, c'est une des phrases préférées de Chirac. Et il est vrai qu'elle s'applique parfaitement à Mme Royal, qui est vraiment mais alors vraiment dans une mauvaise passe, la blague de Gérald Dahan (ne serait-il pas à l'UMP celui-là?) étant la cerise sur le gâteau des bourdes.

    Ségolène aura beau essayer de parler simple, elle ne parviendra jamais à être aussi proche des français que ...Jacques Chirac. Il a un côté "terroir, j'aime les gens" qu'on ne peut pas lui enlever. Cette phrase imagée, elle pourrait sortir de ma bouche comme de celle de mon voisin. Il est à droite, il a dit quelques énormités dans sa carrière, mais ce côté humain, et cette habileté sur la guerre en Irak, j'aime.

    Ce qui est sûr c'est que la loi de Murphy alias loi de l'emmerdement maximum, Ségolène va bientôt pouvoir écrire une thèse dessus...

     


     


    6 commentaires
  • Aujourd'hui est un jour comme les autres.

    Ségolène a fait une bourde à l'étranger. Et zut...

    Ma sympathie naturelle va vers le socialisme, l'idéologie qui en est à la base est quand même plus sympa que celle de l'UMP : je suis plus penchée vers l'égalité que la liberté (sans nier cette dernière tout de même), le capitalisme ne me fait pas rêver (il en faut quand même je sais bien), je suis plus pour la prévention que la sanction (oui, je sais qu'il en faut aussi)...

    C'est un raccourci c'est sûr mais bon mon coeur est plutôt à gauche.

    Mais là tout de même je doute, la démocratie participative c'est une bonne idée mais au bout d'un moment il faut arrêter de débattre et fixer des grandes lignes, un programme précis. Bref, j'ai envie de voir son livre.

    Je n'ai pas envie que Sarko soit président mais si elle continue à gaffer même moi qui suis pourtant acquise à sa cause je commence à douter... C'est pas vraiment de bon augure.

    Vite remontez moi le moral vers la gauche SVP docteur...


    37 commentaires
  • Aujourd'hui était un grand jour : le début des soldes.

    Comme beaucoup de fauchés et d'économes, je me suis donc jetée dans la foule pour dénicher quelques bonnes affaires. Pas évident de trouver son bonheur... En effet, la bonne affaire, qui est en quelque sorte le graal de tout chalant, doit posséder plusieurs qualités, chacune d'entre elles étant indispensable :

    1) Etre à mon goût : les articles soldés malheureusement c'est parfois le musée des horreurs

    2) Etre à ma taille : bizarrement, les tailles les plus répandues ont une facheuse tendance à se volatiliser

    2) Etre soldé : les vendeuses, vicieuses, placent toujours la nouvelle collection à l'entrée du magasin, et à croire qu'une drogue est diffusée dans l'air ambiant, une pulsion incontrôlable me pousse toujours vers cet emplacement

    3) Etre accessible : certains magasins exigent un vrai don de sa personne, pour accéder à l'article désiré il ne faut pas hésiter à jouer des coudes et à rentrer le ventre pour se faufiler. Si en plus on ajoute le fait qu'il faut acceder jusqu'à une cabine d'essayage et aux caisses...Rien que d'y penser une perle de sueur goutte sur mon front

    4) Ne pas croiser mon chemin quand je suis en train de rentrer : si je rentre c'est que le budget max est atteint, donc dans l'intérêt de mon compte en banque je rentre chez moi avec des oeillères

    Bref la journée fut rude. Deuxième étape y retourner pour chéri, avec chéri. Difficultés : Ne pas faire plusieurs magasins, et agir rapidement, chéri ne supportant les boutiques que pendant un laps de temps très limité. Avantage : des achats durables, la garde robe de chéri ne s'use jamais, car par principe il ne se sépare jamais d'un vêtement (faut pas gacher) même s'il est usé et démodé.
     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique