• Vous avez déjà ressenti ce sentiment d'angoisse face à l'objectif?

    Vous regardez l'appareil dressé face à vous, comme un ennemi prêt à traquer toutes vos petites imperfections. Il est équipé d'accessoires redoutables, le plus terrible, étant le flash, qui va rendre aveugle l'espace de quelques instants. Mais il en a d'autres, terrifiants eux aussi, le plus atroce étant à mon avis le retardateur, avec sa petite lumière rouge qui clignote, de manière de plus en plus rapide, faisant ainsi monter l'angoisse jusqu'au moment fatal du déclenchement.

    Et là, c'est horrible. Vous êtes atroce. Et ce n'est même pas la faute du photographe.

    Au choix:
    - vous êtes en train de parler et on peut voir vos amygdales
    - vous avez fermé les yeux à cause de ce satané flash
    - vous avez fermé un oeil, et là vraiment c'est flippant
    - la touffe que vous avez sur la tête a une fois de plus été totalement incontrolable
    - vous avez incliné la tête de façon à vous donner un menton qui ferait concurrence à Balladur
    - vous avez gardé vos lunettes, bravo, bonus de présence pour le photographe grâce au reflet
    - vous avez un sourire crispé, voire même tout le corps droit comme un i, perdu: le style gendarme est "out" cette saison
    - le vent s'est engouffré dans vos vêtements et vous ressemblez à Carlos (si vous portez un motif fleuri, c'est le top)

    Quand je pense que je vais bientôt me marier... Ce n'est pas le passage devant le maire qui me fait flipper.


    4 commentaires
  • Mes derniers posts sont drôlement sérieux, je me fais flipper toute seule.
    Alors ce post est réservé aux filles superficielles comme je peux l'être parfois.

    Il n'y a pas très longtemps une amie m'a fait découvrir une super trousse pour se polir les ongles.
    Une trousse de chez Alessandro International achetée chez Douglas. Elee se compose de 3 limes :

    n°1 pour nettoyer en profondeur
    n°2 pour activer la vascularisation
    n°3 pour la brillance et le lissage de l'ongle
    Le résultat est spectaculaire : on dirait que l'on vient de se vernir les ongles avec un vernis incolore.

    Sinon j'ai 2 ou 3 autres astuces :
    - utiliser un émollient anti-cuticule pour repousser ces petites peaux plus facilement ( mais un trempage dans l'eau fonctionne très bien aussi)
    - une méthode de grand-mère pour blanchir les ongles : les masser avec des quartiers de citrons
    - pour les hydrater et les rendre moins cassants : les tremper dans de l'huile d'olive
    - pour éviter qu'ils ne se dédoublent les limer toujours dans le même sens (les secrétaires font ça très bien dans les films)

     


    8 commentaires
  • Hier soir comme Timounch, et pas mal d'autres je me suis fait une soirée foot : j'ai regardé Lyon se faire laminer par la Roma, la tête de Toti et le passement de jambes de Mancini face à Réveillère.Seul rayon de soleil, j'ai été contente de voir jouer Ricardo Faty à la fin du match, cela m'a rappelé le documentaire sur les jeunes de Clairefontaine où j'avais pu le voir.

    Non je ne vais pas deviser sur le pourquoi du comment de cette défaite mais plutôt sur quelque chose qui me fait beaucoup rire à chaque fois que je regarde du foot, et que j'écoute les commentaires qui vont avec : le vocabulaire.
    Ce vocabulaire est bien spécifique. Le côté élitiste du foot en quelque sorte (l'élitisme ne se limite pas aux verres de Martini à 7 euros).

    En tant qu'enseignante il est de mon devoir de répandre mes (maigres) connaissances en la matière .

    Hier les Lyonnais n'ont pas été réalistes : ils ont eu des occasions de but qu'ils nont pas su concrétiser

    Les joueurs de la Roma ont fait preuve d'abnégation : ils étaient engagés sur tous les ballons.

    Le vocabulaire footbalistique est très proche du vocabulaire guerriers les joueurs sont courageux, puissants, offensifs. Bref, le foot, ça ne rigole pas, on parle sérieusement, et on joue comme des guerriers valeureux. La guerre pacifiée entre les villes et les pays. Pacifiée quand il n'y a pas de hooligans et de fin de match en bagarre...

    J'espère que l'issue pour Lille contre Manchester sera meilleure ce soir, mais ce n'est pas gagné, (surtout qu'ils se sont fait voler au match aller!)


    10 commentaires
  • PACTE

    Ca a commencé avec le pacte écolo de Nicolas (un prénom à la mode lui aussi).

    Et puis il y a eu le pacte présidentiel de Ségolène.

    Et on a eu aussi le pacte républicain de Nicolas.

    Maintenant il y aura le pacte "sans draps" : je fais le serment devant vous de ne plus jamais dire ce mot sur ce blog.


    6 commentaires
  • Je me pose souvent des questions sur des petites choses quotidiennes qui nous entourent mais dont j'ignore le sens. Aujourd'hui j'étais sur le célèbre pont d'Aquitaine (c'est un peu le Golden Gate des bordelais - en tout cas je confondais les deux lorsque j'étais gamine -) lorsque je vois le panneau avec une voiture qui descend une côte et l'indication 6%. Sacré descente (ou montée) pour les cyclistes!

    Je me demande pourquoi on parle de pourcentage et pas de degré. Personnellement les degrés ça me parle davantage. Mais cela ne donne pas d'indication sur la longueur de la pente. Et que signifie ce pourcentage : Est-ce une descente dangereuse dont la pente serait de 6%? Cela signifierait que la route descend de 6 m sur une distance horizontale de 100 m? Tout ça n'est pas très clair dans mon esprit...

    Renseignement pris, il s'avère que le pourcentage indique la déclivité (et non la pente) autrement dit le rapport entre la dénivelée de la route et la distance parcourue . On confond pente et déclivité car pour de petites valeurs (-10%) cela revient quasiment au même.

    On se retrouve vite à s'imaginer un triangle rectangle, faire le lien avec la trigonométrie les tangentes, sinus et cosinus. Après tout ces drôles de noms ne sont que les divisions de deux des côtés d'un triangle rectangle.

    Histoire de nous simplifier encore plus la vie, nos amis anglo-saxons expriment la même chose avec des fractions. A quand l'unification pour le bien-être de nos petits cerveaux européens!


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique