• - Faire payer ses courses à sa meilleure amie?

    Un jeu d'enfant lorsqu'on s'aperçoit que l'on a oublié sa carte bleue devant la caissière !

    - Sortir une voiture en parfait état de marche d'un garage souterrain sur une dépanneuse?

    Il suffit de perdre ses clés de voiture ainsi que le double...

    Pas facile de faire rire ses amis au quotidien, la compétition est de haut niveau !


    10 commentaires
  • Le résultat du premier tour ne m'a pas mis du baume au coeur.

    La participation a été excellente, c'est formidable oui. Les extrêmes sont en net recul, c'est tbien aussi. Mais je suis déçue de voir qu'une nette proportion des français ne partagent pas les mêmes idéaux que moi. Je ne suis pas optimiste pour la suite.

    Il faut respecter un choix démocratique. Mais ça n'empêche pas de ressentir de la déception. Parce que je me sens plus proches des idées défendues par Mme Royal, Mr Bayrou ou Mme Voynet.

    Je suis aussi déçue du départ de Mac Léon de blogg (et pourtant nous ne partagions pas les mêmes idées!)


    14 commentaires
  • Voilà une bonne chose de faîte.

    Au bureau de vote à 9h30, il y avait beaucoup de monde, va t-il y avoir une participation record? Ou est-ce que les gens sont partis voter tôt pour aller à la plage?

    Etant optimiste, je penche donc pour la participation record!

    J'ai repensé à l'interdiction de Blogg.org de publier toute tendance, anticipation, rumeur sur les résultats du vote avant 20 heures.
    A priori je me suis dit que c'était normal, Thomas et Laurent ne faisaient que nous rappeler la loi (même si nul n'est censé ignorer la loi, la loi est tellement vaste que nous en rappeler un petit bout ne fait jamais de mal). Mais en y réfléchissant à deux fois, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas donner son sentiment après tout il ne s'agit pas d'un sondage. "Tendance, anticipation et rumeur" (mots extrait du post de blogg café relatif à la diffusion des sondages) ne sont pas des sondages, donc je ne vois pas en quoi ils contreviennent à la loi.

    Et pour aller plus loin, parfois certaines lois sont abrogées par le Parlement car désuètes. Celle-ci devrait être revue car les médias de 2007 ne sont pas ceux de 1977. Les heures de fermeture des bureaux sont différentes, les premiers résultats sont connus des hautes sphères et aussi de l'étranger. Mais à l'heure du net , l'étranger est à nos portes quasi-instantanément, particulièrement la Belgique et la Suisse.


    4 commentaires
  • Vous le savez j'adore les siestes.

    Spécialement les jours de boulot, ce qui laisse mes collègues pantois. Après le déjeuner rien de tel qu'une petite sieste de 15-20 min entre midi et 13h30. Je vais dans ma classe je prend un petit coussin de mon coin bibliothèque et je me recroqueville sur la moquette.

    C'est un sommeil léger, car je n'ai pas envie que quelqu'un me prenne en flagrant délit (une maîtresse est pour les enfants un personnage idéal qui ne dort pas, et qui vit dans l'école en permanence), je me tiens donc toujours prête à me lever et à prendre un air dégagé.

    Le week-end, j'ose beaucoup moins car étant une vraie marmotte, je pourrais m'endormir profondément pour deux ou trois heures.

    Mes performances en matière de sommeil sont les suivantes :
    - dormir dans une boîte de nuit, sur un siège devant la piste
    - un record de 22 heures de sommeil d'affilée
    - continuer de dormir alors que quelqu'un me marche sur le bras (merci mamie), ou m'ouvre un oeil (ça fait toujours marrer la galerie)

    Qui dit mieux?


    7 commentaires
  • Je me suis aperçue que le post précédent avait été l'objet d'une vive discussion.

    Dentifrice girl, tu parlais de responsabiliser tout le monde et d'une école de parents. Je suis d'accord avec toi, et je crois que c'est par la responsabilisation et un accompagnement global (incluant les parents) des enfants en difficultés que l'on peut tout changer. Même si l'époque est plus à la répression qu'à l'éducation...

    Je prolonge donc mon coup de gueule par un vrai grand coup de coeur pour une association : Mission Possible.

    Il s'agit d'un espace de prévention ouvert aux enfants en difficultés dès l'âge de 6 ans et leurs parents. Ils peuvent trouver auprès d'une équipe compétente et disponible, un accueil, une écoute ou des solutions éducatives de nature à les réconcilier avec eux-mêmes et la société.

    Pour ceux qui en ont besoin, un programme éducatif global associant étroitement les parents est proposé. Tous les jours après l'école, les enfants bénéficient à la fois d'un suivi individualisé et d'un apprentissage à la vie en société qui s'appuie notamment sur le jeu. Il aide l'enfant à orienter sa formidable énergie pour apprendre à créer et entreprendre.

    Depuis sa création en 2002, cette action évaluée porte ses fruits. Cinquante enfants vulnérables ont bénéficié de ce programme. Ils retrouvent le calme et la joie de vivre, leurs parents s'impliquent au fur et à mesure que leur enfant s'apaise et développe ses aptitudes. L'enfant retrouve confiance en lui et la société à laquelle il est fier d'appartenir.

    Mais voilà, l'action dont la qualité est reconnue s'étend lentement faute de moyens. Peut-être que la situation va changer car depuis le 28 février dernier, elle a passé une convention avec l'Education Nationale, ce qui lui donne une dimension nationale. Elle est implantée en région parisienne. J'espère qu'elle va s'étendre...


    votre commentaire