• Politique encore! Internationale cette fois.

    Décidément c'est un sujet dont j'aime bien parler. Tout simplement parce que je me sens concernée, en tant que citoyenne. La situation de la France est en perpétuel mouvement, et en période pré-électorale les candidats ont des propositions qui me font réfléchir et réagir.

    J'y ai déjà fait allusion mais j'ai nettement plus de sympathie pour Chirac que pour Sarkozy, qui pourtant représentent la même tendance. Je ne comprend pas que l'on critique Royal sur la politique internationale et que l'on ne pointe pas plus du doigt Monsieur Sarkozy. Il est très différent de Chirac, qui est sorti grandi de sa présidence sur les questions internationales. Il a su s'élever contre les américains face à la guerre en Irak, et cela restera à son crédit, il a aussi entretenu de bonnes relations avec les pays d'Afrique et du Moyen-Orient.

    Le ralliement de Nicolas Sarkozy à Georges Bush m'a vraiment inquiété, nettement plus que la bravitude de Ségolène Royal, cela risque de nous faire perdre une place importante sur l'échiquier international que de suivre les américains, notamment auprès des pays d'Afrique et du Moyen Orient. Le fait de remettre en cause la parole de La France en Nouvelle Calédonie, ce n'est pas rassurant non plus.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Février 2007 à 13:02
    La politique
    je pourrais t'en parler pendant des heures car je fais partie des personnes qui essayent de s'impliquer vraiment, mais ... je suis juste passée te dire un petit Bonjour ...
    2
    Jeudi 22 Février 2007 à 13:12
    Je me demande...
    ...si le type à droite se marre parce qu'il se dit "si ça se trouve, avec un peu de bol Bush et Sarko se feront tous les deux botter le train de la même façon aux prochaines élections"... C'est vrai qu'entre Sarko qui lorgne vers Bush et Ségolène qui se prend (gentiment) pour De Gaulle et Mitterrand réunis, la deuxième fait, à priori, moins peur... B'jour :)
    3
    Jeudi 22 Février 2007 à 13:35
    gat ;;;
    je ne m'étendrais pas sur le sujet ... ça va ?
    4
    Jeudi 22 Février 2007 à 13:46
    Oh, Miss Bonheur...
    ...mais je te croise partout, aujourd'hui ! :)
    5
    Jeudi 22 Février 2007 à 13:57
    Salut Miss bonheur,
    Ca me fait toujours plaisir de te voir passer par là, j'aime le fait que tu t'impliques en politique, que l'on partage les mêmes idées ou pas. On est tous acteurs dès lors que l'on va voter, et échanger, débattre c'est aussi ce qui pousse notre réflexion plus loin. Tout le monde y gagne. Bises à toi Missie!
    6
    Jeudi 22 Février 2007 à 14:00
    Gat', je ne sais pas si le type à droite est
    en train de se bidonner ou s'il se demande comment il va faire pour se débarasser de la crotte dans laquelle il vient de marcher dans la plus grande discrétion. C'est vrai que dans le bureau ovale une tâche pareille ça fait désordre.
    7
    Jeudi 22 Février 2007 à 14:20
    oui gat ...
    tu me suis ou quoi ?
    8
    Jeudi 22 Février 2007 à 14:23
    tout le ...
    plaisir est pour moi de venir ici c'est riche d'idée et de diversité ... je ne veux pas être actrice, je souhaite m'impliquer c'est important ... mais parents et gds parents on toujours défendu des idées et m'ont appris a défendre les miennes le tout dans la plus grande des tolérance ... bisous
    9
    Jeudi 22 Février 2007 à 20:58
    Bravitude ou servitude ?
    Je vous suis bien dans ce que vous écrivez, Sandra. Car, enfin, quelle mouche a piqué ce ministre français en exercice (et même pas candidat à l'époque) à aller serrer la paluche à un président en déconfiture dans son propre pays - fût-il les Etats-Unis d'Amérique ? Voulait-il faire marque d'allégeance, se mettre en position de sujet ? Est-ce là un acte de servitude librement consentie ?
    10
    Jeudi 22 Février 2007 à 21:45
    Missie, ce que tu dis es tout à ton honneur
    c'est souvent en famille qu'on débute les discussions politiques. Mais le blog et internet ne sont pas mal non plus. J'avoue que cela m'a épatée lors du référendum sur la constitution européenne. Cela bouillonnait de toutes parts, on abordait le fond et on échangeait les arguments des deux camps. J'ai trouvé ça vraiment vivifiant.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :