• L'Empire contre-attaque

    Après l'union des socialistes autour de Ségolène Royal, l'UMP se rassemble aujourd'hui autour de Sarkozy. Malin il invite les militants à faire un triomphe à tous ceux qui se joindront à lui, autrement dit les ralliés de dernière minute (MAM, et Villepin). Dans une débauche de luxe critiquée par mon voisin Mamère, le petit Nicolas va donc être sacré (les royalistes ne sont pas là où on pouvait les attendre...) et l'Empire UMP formé, prêt pour l'attaque du premier tour.

    Un frisson parcourt mon corps rien qu'à cette idée. Une vraie terreur me saisit quand j'apprend les derniers propos Sarko relatifs au droit au logement : "Je ne souhaite pas non plus que tous les étrangers en situation régulière y aient droit."Il se justifie ainsi :"Quand on n'a pas de papiers, ou quand on a seulement une carte de séjour temporaire d'un an, on n'a pas à bénéficier d'un logement social aux frais du contribuable." Vous avez bien lu quelqu'un qui est dans la légalité n'a pas droit au logement... Mais la partie la plus choquante est à venir...Je garde le meilleur pour la fin.
    Il a ainsi appelé à ne "pas différer indéfiniment la réforme de l'aide médicale d'Etat" (AME) - laquelle doit être réservée pour lui aux "étrangers vraiment nécessiteux".

    Ce n'est plus de la peur que je ressens mais une envie de vomir. Car pour moi il n'y a pas eu de plus grande avancée sociale récente que la réforme instaurant la CMU. C'est magnifique d'offrir le droit à la santé pour tous, cela me rend fière d'être française. Mais Sarko ne l'entend pas de cette oreille...

    Je pense aux femmes enceintes qui viennent en France avec le souhait de faire naître leur enfant dans le pays des libertés mais qui ne vont trouver que la rue et la maladie. Je pense aux gamins qui n'auront pas droit aux soins. Ils n'ont rien demandé, ils sont là c'est tout. et je crois que c'est notre devoir de ne pas les laisser à l'abandon.

    Respectons notre bloc de Constitutionnalité et notamment ce merveilleux préambule de 1946 ...

    11. Elle (la nation) garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables
    d'existence.


  • Commentaires

    1
    Fil
    Dimanche 14 Janvier 2007 à 13:39
    Ca va etre dur...
    ..mais on va se battre.. Bises.
    2
    Dimanche 14 Janvier 2007 à 18:26
    Perso j'irai plus loin que Sarko
    "quand on a un nom à consonance étrangère, on a rien à foutre au ministère de l'intérieur"... à con, con 1/2...
    3
    Lundi 15 Janvier 2007 à 08:06
    Fil!
    Je compte sur toi jeune Padawan
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :