• Il y a des jours comme ça

    Des jours que l'on préfèrerait sauter, mais hélas on n'a pas le choix du menu.

    Alors la veille, on appréhende, on a la bouche sèche, l'impression qu'une boule est venue se frayer un chemin dans notre gorge, cette sensation de poids sur la poitrine qui nous fait respirer difficilement. On a du mal à s'endormir parce que la perspective du lendemain tourne en boucle dans notre tête.

    Et puis, on y arrive.

    Jour J, est-ce que tout est OK?, je n'ai rien oublié avant de partir?, la tension est palpable dans la maison. Mieux vaut éviter de croiser mon chemin. 

    L'angoisse monte, la caravane passe.
    Finalement ce n'était rien du tout. Une broutille. Prise avec le sourire en plus.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Février 2007 à 21:06
    héhé!
    Dans la vraie vie, les happy end, ça existe aussi. Et c'est tellement moins cucu que dans les films!
    2
    Mercredi 28 Février 2007 à 21:08
    héhé!
    Dans la vraie vie, les happy end, ça existe aussi. Et c'est tellement moins cucu que dans les films!
    3
    Mercredi 28 Février 2007 à 21:46
    oui heureusement,
    rien à voir mais ton blog a l'air très sympa, la déco les photos me plaisent, je vais aller y faire un piti tour moi
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :